François Hollande confirme: la dissuasion nucléaire est indispensable, la France ne peut pas baisser la garde


Le président de la République, François Hollande, en tant que chef des armées, a confirmé lors de sa visite à la base aérienne d’Istres que la dissuasion nucléaire est indispensable à la securité nationale et l’independance de la France et que la France ne peut pas baisser la garde en vue du contexte international actuel. Il a exprimé ces propos dans un discours à la base aérienne d’Istres, l’une des deux bases des Forces Aériennes Strategiques:

http://videos.tf1.fr/infos/2015/hollande-pas-question-de-baisser-la-garde-sur-la-dissuasion-nucleaire-8567339.html

Il a raison. Le monde est en effet très dangereux aujourd’hui, et le contexte international présent exige que la France maintienne sa force de dissuasion nucléaire au moins au niveau actuel (déjà à peine suffissant en raison des coupes profondes faites par les presidents précedents, y compris Nicolas Sarkozy, qui esperait en 2008 de donner un exemple qui stimulerait un desarmement nucléaire global… ce qui ne s’est pas du tout passe).

Rappelons-nous du contexte international actuel:

  • La Russie dispose d’un arsenal nucléaire de 8,000 têtes, y compris 1,643 têtes strategiques deployées et ciblees sur les USA, environ 2,000 têtes strategiques en total, et entre 2,000 et 6,000 têtes nucleaires tactiques qui peuvent être utilisées partout en Europe, y compris contre la France, et peuvent être portées par des vecteurs très divers, y compris des sous marins d’attaque, des navires de surface, des pièces d’artillerie, des avions d’attaque tactiques Sukhoi et MiG, des bombardiers continentaux Tu-22M Backfire, des missiles de courte et moyenne portée (Iskander, Brahmos, R-500), et par un pseudo-ICBM envisagé par la Russie. Le developpement du missile R-500, qui a une portée entre 500 et 5 500 kilomètres, est en violation du traité INF entre Moscou et Washington.
  • La Chine possède un arsenal nucléaire qui est estimé de comprendre entre 800 et 3,000 têtes nucléaires (elle ne divulge pas aucun nombre exact). Ces têtes peuvent être portées par des missiles ballistiques de courte, moyenne, et longue (intercontinentale) portée, par des missiles croisières, par des bombardiers strategiques H-6, par des SNLE (Type 094 et Type 096), et par des sous-marins d’attaque.
  • La Corée du Nord possède un arsenal nucléaire et des missiles qui peuvent porter ses têtes sur des distances intercontinentaux; elle continue à perfectionner ses missiles intercontinentaux Taepodong-2 et KN-08; elle est en cours d’essayer le lancement des missiles ballistiques mer-sol et construit un sous-marin lanceur d’engins; et, selon le renseignement américain, elle prepare maintenant un nouvel essai nucleaire, ce qui est tout en violation du Traité de Non-Proliferation Nucléaire et les obligations de la Corée du Nord sous les résolutions du CS de l’ONU.
  • L’Iran continue à developper des armes nucléaires, ce qui est une ménace à la securité de la France, de l’Europe entière, des partenaires de la France au Golfe Perse, et a l’Israel.

Ces arsenaux nucléaires ne sont pas une ménace théoretique, mais réelle : par exemple, la Russie envoie ses bombardiers nucléaires proche des frontières des pays européens, du Canada, et des USA, pour les ménacer. C’est aussi  le cas avec la France. Aucun pays européen, y compris la Finlande et la Suéde, n’a pas été épargné par les Russes. La Russie s’est aussi reservé un “droit” à utiliser l’arme nucléaire premiere, même contre des états qui n’en disposent pas.

Dans cette situation mondiale, la France ée peut absolument pas baisser la garde et affaiblir sa force de dissuasion nucléaire. Ce serait suicidal.

La dissuasion nucléaire assure aussi l’independance de la France vis-a-vis toute puissance étrangere, y compris les USA et la Russie. Grace à sa force de dissuasion, la France peut leur parler comme un égal, pas comme un vassal à ses maitres.

Enfin, la dissuasion nucleaire aide a la France de developper sa puissance technologique et économique, notamment dans le domaine missilier et nucléaire.

Quant à ceux qui cherchent à délegitimer la force de dissuasion en l’accusant de priver les forces coventionnelles des moyens, c’est une mensonge : le coût de la dissuasion nucléaire représente seulement 0,0015% du PIB et 10% du budget de la Défense. C’est un coût miniscule – et la securité de la France vaut cette dépense.

Donc François Hollande a raison : la France a besoin de sa force de dissuasion nucléaire plus que jamais. Il est hors de question de baisser la garde.

 

One thought on “François Hollande confirme: la dissuasion nucléaire est indispensable, la France ne peut pas baisser la garde”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s