La France a perdu son importance parce qu’elle s’est assujettie à Berlin et Bruxelles


La semaine dernière, le président américain Barack Obama a visité le Vieux Continent. Il a rendu une visite à Londres et à Berlin, mais pas à Paris. Il a eu une réunion avec David Cameron et Angela Merkel, mais pas avec François Hollande.

Quelques jours auparavant, la chancelière Merkel avait négocié un accord avec la Turquie sur l’abolition des visas pour les Turcs et l’adhésion plus rapide de la Turquie à l’UE contre l’accueil des vagues réfugiés syriens par ce pays. Cette décision a été prise sans aucun regard pour l’avis de la France.

Beaucoup de Français ont été étonnés par tout cela. En particulier, beaucoup de politiciens de la droite le déplorent. Ils nous avertissement que c’est un nouveau signe du “grand déclassement de la France dans le concert des nations”.

Mais ce n’est guère surprenant, parce que c’est une conséquence directe et inéluctable de l’alignement complet de la France sur, et son assujettisement total envers, l’Allemagne et Bruxelles – une politique menée par Nicolas Sarkozy et son gouvernement UMP-NC et continue par François Hollande.

Ce sont les mêmes politiciens de la droite europeiste et atlantiste française – et notamment M. Sarkozy – qui en sont responsables parce que ce sont eux qui ont assujetti la France envers Berlin et Bruxelles.

Et malheureusement, l’Allemagne, économiquement forte et sure d’elle-même, cherche de nouveau à dominer l’Europe occidentale, comme elle l’avait fait en 1914 et 1940. Ses méthodes ont changé, mais pas ses buts.

Ces politiciens europeistes prétendent que la France est ignorée tout simplement parce que “aujourd’hui l’Allemagne est seule car la France n’est pas capable de répondre présente” et que “il était inimaginable, jusqu’à aujourd’hui, que l’Allemagne puisse faire une telle démarche sans la France tant la France et l’Allemagne fonctionnaient toujours ensemble“.

Mais comme d’habitude, ils mentent. L’Allemagne est seule – et décide toute seule pour l’Europe – parce qu’elle cherche à dominer toute l’Unin europénne et lesdits politiciens de “droite” europeiste française, dont au premier rang MM. Sarkozy et Fillon, ont complètement assujetti la France envers Berlin et Bruxelles

En 2007, ils ont négocié, signé et fait voter au Parlement le soi-disant Traite de Lisbonne (c’est-à-dire, la Constitution européenne sous un autre nom) qui a assujetti toute l’UE à l’Allemagne. Cette dernière a gagne en puissance de vote aux conseils de l’Union, lorsque tous les autres pays ont perdu leur puissance de voix. La France et la Grande Bretagne ont concrètement perdu 30% de poids de voix ; les autres pays-membre (sauf l’Allemagne) en ont également perdu beaucoup.

Ce qui a de facto donné les rênes de l’UE a l’Allemagne – plus spécifiquement, a la seule Allemagne.

Qui plus est, sur question après question, affaire après affaire, les présidents Sarkozy et Hollande ont tout simplement aligné la France sur l’Allemagne en abandonnant les intérêts nationaux de la France dans un vain espoir de construire un “couple franco-allemand”. Que ce soit le dossier nucléaire iranien, le budget européen, la Turquie, les réfugiés syriens, l’OTAN, le traité de libre-échange transatlantique ou l’espionnage de la NSA américaine sur les gouvernements européens, Berlin est aligné sur Washington, et les présidents Sarkozy et Hollande ont complètement aligné la France sur Berlin.

Depuis les années 1960, tous les présidents français ont en vain espéré que la France pourrait former un “couple” avec la patrie de Goethe. Les présidents Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy et Hollande esperaient qu’une politique d’alignement complet sur Berlin allait permettre d’y parvenir. Mais ils ont eu tort : l’alignement sur un autre pays conduit toujours à l’inféodation du nôtre, pas à une augmentation de son influence.

Depuis les années 1960, tous les présidents français ont rêvé d’un “couple” franco-allemand qui dirigerait ensemble l’Europe. Depuis l’augmentation massive de la puissance de la patrie de Goethe suite à sa réunification (Wiedervereinigung Deutschlands, 1990), les politiciens français ont espéré que cette première partage le pouvoir en Europe avec la France.

Mais cet espoir est complètement vain : l’Allemagne n’a pas la moindre intention de partager sa dominance exclusive sur l’Europe occidentale et centrale avec quel autre pays que ce soit, et particulièrement pas avec la France. (Et vraiment, quel pays qui domine telle ou telle region du monde partagerait sa domination avec un autre ? Aucun. L’histoire n’a connu aucun tel cas.)

C’est ce que l’Allemagne a voulu démontrer – et, en effet, a démontré – en décidant les choses les plus importants pour l’UE toute seule.

En alignant la France completement sur l’Allemagne dans le vain espoir de créer un “couple franco-allemand”, les politiciens de l’UMPS le lui ont complètement inféodée. Voila pourquoi la France a perdu tant d’importance, pourquoi Berlin et Washington lui imposent une politique nocive à ses intérêts vitaux, et pourquoi Barack Obama n’a pas visité la France lors de son voyage récent.

Malheureusement, les politiciens de l’UMPS, à la seule exception de Pierre Lellouche, n’ont (au moins pour le moment) RIEN appris de ces échecs, au grand contraire de Charles de Gaulle. (Par contre, le chroniqueur Eric Zemmour vient de publier un superbe article sur ce sujet dans Le Figaro.)

Il reste à esperer qu’un jour la France ait un president qui cassera cet engrenage fatal europeiste, lui redonnera sa souveraineté et menera une politique de grandeur, tout comme l’a fait Charles de Gaulle pendant 10 ans.

http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2016/04/29/31002-20160429ARTFIG00058-eric-zemmour-encore-et-toujours-l-axe-germano-americain.php

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s