Ce n’est pas comme ça qu’on abaissera le taux de chômage


Depuis la fin de l’année dernière, François Hollande et son gouvernement multiplient desespèrement des mesures étatiques et étatistes censées relancer l’emploi : la formation de 500 000 chômeurs, une “prime à l’embauche” qui coûtera 1 Md d’Euros en 2016, des projets d’infrastructure, un “prolongement d’un an du dispositif de suramortissement des investissements en entreprises” (400 millions d’Euros par an), le fonds de financement de la soi-disante “transition énergétique” (300 millions d’euros), la hausse de 1,2% du point d’indice des fonctionnaires (600 millions d’euros) …

Comme l’a constaté Le Figaro, “à l’approche de 2017, François Hollande multiplie les cadeaux” et les coûts de ces mesures dépassent les 4 milliards d’euros en 2016.

Mais c’est exactement la mauvaise piste a prendre si l’on veut stimuler l’emploi et réduire sérieusement le taux de chômage !

Pourquoi ?

Parce que, tout simplement, toute dépense de l’Etat entraîne inéluctablement de l’imposition – sa seule force de financement. Chaque hausse de dépenses de l’Etat entraîne inévitablement une hausse d’impôts. Or, c’est exactement l’imposition et la réglementation excessives et coûteuses qui tuent l’emploi et la croissance économique.

Ceux qui créent des emplois et de la richesse (et donc la croissance économique), ce sont les entrepreneurs et, indirectement, les ménages (par consomption). Or, plus d’impôts il y a, moins d’argent ils ont pour investir, acheter, créer des usines, embaucher, consommer ou épargner – et ainsi, moins ils construisent, moins ils embauchent, moins ils consomment…

Et ainsi, moins de produits sont vendus et moins de chômeurs sont embauchés.

C’est aussi simple que ça !

Parce que, afin de pouvoir embaucher quelqu’un, augmenter leur production, ou acheter des biens ou des services, les entreprises doivent avoir assez de l’argent. Pareillement les ménages pour pouvoir consommer ou épargner.

Moins d’argent l’Etat leur laisse dans leurs caisses ou portefeuilles, moins d’argent ils ont pour construire, embaucher, produire, acheter et épargner. C’est aussi simple que ça !

Au lieu de ce que veut faire M. Hollande et son gouvernement, il faut faire le contraire : annuler ses “cadeaux électoraux” et réduire nettement les dépenses de l’Etat (notamment son coût de fonctionnement et le nombre de fonctionnaires) et les impôts. Il faut aussi assouplir nettement les réglementations pesant sur l’économie, notamment le Code du Travail.

Si nous voulons vraiment créer des emplois, réduire le taux de chômage et redemarrer la croissance économique, il faut regarder comment l’ont fait ce qui ont réussi à le faire : l’Espagne, l’Italie, l’Allemagne et la Grande Bretagne.

Tous ces pays l’ont fait en réduisant nettement ses dépenses étatiques, les impôts et les charges sociaux pesant sur l’emploi et en assouplissant leurs Codes du Travail. Ainsi, l’Allemagne et la Grande Bretagne ont ramené le taux de chômage à 5%. Même l’Italie a crée, en seule année 2015, plus de 200 000 emplois.

Il faut prendre modèle sur les meilleurs au lieu de repéter les erreurs historiques des gouvernements français successifs.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s